La vie Communale

Accès rapide

Le Calvaire

Le calvaire de Béhuard a été construit après la première guerre mondiale comme un « monument du souvenir, à la mémoire de tous nos héros de la région, tombés dans la dernière guerre ». Les annales de Béhuard font état de deux grandes célébrations, les 22 août 1927 et 30 août 1928. La seconde regroupait pour l'inauguration, autour de Mgr Rumeau, environ 200 prêtres et 10 000 pèlerins, avec un groupe important d’anciens combattants l’Union nationale des combattants qui a toujours comme devise « Unis comme au front ». Sont également présentes des délégations des départements voisins. Les statues en fonte représentent le Christ en croix, Marie sa mère, l’apôtre Jean et les deux larrons crucifiés avec lui. Des calvaires du même genre ont été construits à Lourdes et à Pontchâteau où la réalisation concerne des chemins de croix complets avec plusieurs stations et de nombreux personnages. Le monument de Béhuard a été réalisé par M. Bricard, architecte départemental et M. Dutertre, entrepreneur à Angers sans que l’on sache qui sont l’artiste et le fondeur.

 
 Le monument comprend trois chapelles :
 
 - une chapelle centrale avec dans une fenêtre ogivale de style flamboyant, un vitrail représentant le Christ en croix, avec l’inscription « AUX SOLDATS MORTS POUR LA PATRIE » et en clef de voûte les armes de Pie XI, pape de 1922 à 1939.
 
 - deux chapelles latérales consacrées à Ste Jeanne d’Arc, héroïne de la guerre de Cent ans et Ste Thérèse de l’Enfant Jésus, carmélite à Lisieux.
 
Plus d'informations sur le site du sanctuaire : http://sanctuairebehuard.unblog.fr/
Petites Cites De Caractere
Patrimoine Mondial Unesco
Ville Fleurie 3